Des montagnes rouges et rocheuses

de mes premières années, aux bords de brume de Thizay, cent et mille paysages différents vus ou espérés animent mes émaux.
Et ce sont les îles de la baie de Matsushima ou celles du Morbihan, les grèves de la Loire, les ocres d’Italie, les fjords de Norvège, les forêts d’Allemagne et tous mes souvenirs et tous mes oublis qui se fondent dans mon four pour inspirer ces paysages.

hiver 2006



Matière à toucher,

à caresser, à griffer…
Lumière à sculpter, à fixer, à deviner, tamisée ou éblouissante.
Le contenant est toujours un prétexte, un point de départ, une ligne à franchir, un chemin à découvrir, un don à offrir ou à recevoir.
Quant aux céladons, ils sont infinis, faits d’eau et de lumière.

hiver 2005



à Aberystwyth



dans les musées

Où voir mes pièces ?


- Angers (49) : Musée Pincé
- Chinon (37) : Musée du Vieux Chinon
- Le Mans (72) : Musée de la Ville
- Melun (77) : Musée de Melun, donation Allio
- Saint Avit (47) : Musée Palissy
- Samadet (40) : Musée de la Ville
- Sèvres (92) : Musée National de la Céramique

- Aberystwyth (GB) : Musée de la Céramique
- Berlin (D) : Musée Charlottenburg
- Liège (B) : Musée de la Ville



Depuis mon entrée en céramique

à l’âge de 18 ans ma fascination pour le monde de l’émail n’a jamais diminué. Si je reviens souvent sur certains chemins pour en percer de nouveaux secrets, j’en visite d’autres sans jamais savoir ou ils m’emmèneront. J’y avance en explorateur, ébloui par le travail des éléments et continue à chaque cuisson à interroger le feu du four.

juillet 2005